Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Les chroniques du PotoArbitre

Chronique #2

 

 

A la 56ème minute du match entre le Racing et Castres, Teddy Iribaren frappe un coup de pied plein axe qui est un peu trop long.

Le ballon atterri dans l'en-but et pour s'arrêter en plein sur la ligne de ballon mort.

Plein d'espoir, Teddy qui avait suivi le coup de pied plonge pour aplatir, mais Monsieur Castagnède n'accorde pas l'essai. Il retourne même au niveau du coup de pied pour ordonner une mêlée introduction CO.

Mais pourquoi n'a-t-il pas accordé l'essai ?

 

  Le premier élément de réponse est de regarder l'attitudes des 2 joueurs castrais en couverture : ils attendent tranquillement et ne sont pas inquiétés par le plongeon de Teddy.

 

Maintenant, la Règle :

Commençons par nous demander ce qu'est l'en-but 

 

Règle 1 : Le Terrain - Définitions.

L'en-but est la zone située entre la ligne de but et la ligne de ballon mort, et entre les lignes de touche de but. Il comprend la ligne de but, mais pas la ligne de ballon mort ni les lignes de touche de but.

 

Le ballon ayant touché la ligne, il n'est donc plus dans l'en-but.

 

Mais alors, pourquoi ne pas avoir sifflé un renvoi aux 22 mètres ?

 

Retournons à la Règle 22 - l'En But - que nous avons vu la semaine dernière :

 

Règle 22 - En-but - Alinéa 8 : Ballon rendu mort :

Si une équipe botte le ballon au-delà de l’en-but adverse depuis le champ de jeu, en touche de but ou sur la ligne de ballon mort ou au-delà, l’équipe défendante peut choisir  :

a. D’effectuer un renvoi à partir de n’importe quel endroit sur ou en arrière de la lignedes 22 mètres ; ou

b. De demander une mêlée ordonnée à l’endroit où le ballon a été botté.

Exception  : après l’échec d’une tentative de pénalité ou de drop-goal. Dans ces cas, l’équipe défendante reprend le jeu avec un renvoi aux 22.

 

Ainsi, le ballon ayant été botté de volée dans le jeu courant, les Castrais ont choisi la mêlée.

 

Pour aller plus loin, cette chronique passe tout d'abord par une "définition", et pas un alinéa.

Cela peut paraître anodin mais si les règles du jeux sont à connaître impérativement par l'arbitre, les définitions sont encore plus importantes, elles résumes à elles seules les règles  du jeu.

Il y en a près de 100, et, en France, les arbitres souhaitant évoluer (même pour les jeunes et au niveau régional) doivent passer un examen avec pour premier exercice la récitation des définitions, qui est éliminatoire pour les examens Territoriaux et Fédéraux.

 

"FLEXION, LIEZ, JEU !"


 

Mais qui est le PotoArbitre ?

Membre du Bureau des Poteaux Ciel & Blanc et jeune ingénieur de 26 ans, après une approche du jeu peu fructueuse à l'EDR de Colombes entre 13 et 15 ans, c'est lors de ses études à Rouen que notre Poto-Arbitre a trouvé l'amour du terrain, puis celui du sifflet, qu'il a promené sur les terrains de Normandie, d'Ile-de-France, de Bourgogne et même d'Inde pendant 4 ans.

Ayant trouvé depuis une équipe de Rugby à 5 où il se plait bien, il a quelques peu délaissé son sifflet, sans pour autant perdre son âme d'arbitre.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus