Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Les chroniques du PotoArbitre

Chronique #5

 

 

Nous sommes à la 33ème minute du match quand le Racing lance une très grosse action d'envergure dans le camp Lyonnais. Après plusieurs temps de jeu, le talonneur du LOU ne se dégage pas de la zone de plaquage, ce qui énerve particulièrement Teddy Iribaren qui va littéralement craquer.

Après avoir été attrapé de manière peu amicale par le 8 noir, on assiste malheureusement à un d'amabilités entre les 2 équipes, fort heureusement sans échange de coups.

Après visionnage vidéo, l'arbitre décide d'exclure temporairement le 2 noir et Teddy, en retournant la pénalité contre le Racing.

 

Mais pourquoi Teddy Iribaren a-t-il été sanctionné alors qu'il cherchait à récupérer le ballon en ruckant ?

C'est très simple, et nous allons le voir dans la Règle sur la mêlée spontanée.

 

Règle 16 Mêlée Spontanée - Définitions :

 

Les joueurs font du rucking quand, dans une mêlée spontanée, ils utilisent leur pied pour tenter d'obtenir le gain ou de garder la possession du ballon, sans se rendre coupable de jeu déloyal.

 

 

Règle 16 Mêlée Spontanée -  Chapitre 3 Rucking - Alinéa f

Un joueur pratiquant le rucking ne doit pas l'effectuer intentionnellement sur des joueurs au sol. Un joueur pratiquant le rucking le fait pour tenter d'obtenir ou de garder la possession du ballon. Il s'efforcera d'enjamber les joueurs au sol, mais ne doit pas leur marcher dessus délibérément. Un joueur pratiquant le rucking doit le faire près du ballon.

 

Ici, la situation est claire. Iribaren cherche avant tout à montrer la faute à l'arbitre, mais pas à récupérer le ballon. Alors que l'arbitre avait déjà signifié l'avantage pour la faute du 2 adverse, il continue clairement à rucker sur le joueur.

Or la règle est claire, et là je vais vous citer mon passage préféré, que j'aimerais faire tatouer sur le bras de beaucoup de 2ème ligne et d'entraîneurs de la vieille école.

 

Règle 10 Jeu Déloyal - Chapitre 4 Jeu Dangereux et Incorrections - Alinéa l

Représailles. Un joueur ne doit pas se faire justice soi-même (loi du Talion). Même si un adversaire enfreint les règles, un joueur ne doit commettre aucun acte qui soit dangereux pour l'adversaire.

 

Ce paragraphe justifie le fait que la pénalité soit retournée. 

Pour 99 % des bagarres, c'est la réponse à la première faute qui provoque l'escalade.

 

Ici, le 8 noir vient pour dégager Iribaren qui a perdu sa lucidité. Avec les images sur une vraie télé, on voit clairement que c'est impressionnant, mais sans aucun gestes dangereux (coups, étranglement ...). Il n'était pas nécessaire de sanctionner ce joueur, puisque aucun vrai coup n'a été échangé, et qu'un lyonnais était déjà sanctionné sur cette action.

 

Mais bon, le temps tourne. On est à "FLEXION" Messieurs.

 

FLEXION ! LIEZ ! JEU !


 

Mais qui est le PotoArbitre ?

Membre du Bureau des Poteaux Ciel & Blanc et jeune ingénieur de 26 ans, après une approche du jeu peu fructueuse à l'EDR de Colombes entre 13 et 15 ans, c'est lors de ses études à Rouen que notre Poto-Arbitre a trouvé l'amour du terrain, puis celui du sifflet, qu'il a promené sur les terrains de Normandie, d'Ile-de-France, de Bourgogne et même d'Inde pendant 4 ans.

Ayant trouvé depuis une équipe de Rugby à 5 où il se plait bien, il a quelques peu délaissé son sifflet, sans pour autant perdre son âme d'arbitre.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus